Partager sur facebook
Partager sur linkedin

Katniss, modèle d’un jeune leader

Photo d'une jeune manager portant un masque noir sur les yeux

La saga « Hunger Games » et son héroïne Katniss nous interpelle. Ce blockbuster, tiré des romans de Suzanne Collins, met en scène des jeunes gens devant se débrouiller par eux-mêmes dans un monde dur et hostile. Cette quête du « struggle for life » aux allures chevaleresques, transposée dans notre monde d’aujourd’hui, symbolise le sursaut d’une génération obligée de se battre au sens figuré et parfois au sens propre pour rester dans la course.
Pas de jeux diaboliques pour survivre, pas d’éliminations vengeresses, mais une lente descente vers la dureté de la vie et une lente ascension vers une réalité nécessitant débrouillardise, intelligence, adaptabilité et compréhension rapide des problèmes.

Etre jeune manager aujourd’hui n’est pas chose aisée. L’entreprise ne fait pas beaucoup de place pour les jeunes ambitieux aux talents encore en germe. Elle coopte toujours ses élites dans le pré carré des Écoles à renom et les réseaux informels mais bien réels éliminent d’emblée celle ou celui qui ne respecte pas les codes, le parcours et l’ordre établi.
Comme Katniss, beaucoup de jeunes adultes aujourd’hui se débattent dans des situations difficiles sans pouvoir réellement montrer leurs compétences en devenir. Une forme de guerre à l’accès aux postes clés s’instaure : elle oppose tous ceux qui veulent agir rapidement et pensent disposer des capacités requises. A côté des élites hyper protégées et souvent « intouchables », d’autres se battent sur le terrain et déploient des trésors d’ingéniosité pour illustrer leurs talents.

La créativité dont ils font preuve est un témoin de leur opiniâtreté et de leur valeur. Avec un mental d’entrepreneur, le candidat va rivaliser avec ses homologues, comme Katniss doit survivre en luttant contre d’autres jeunes impatients d’arriver aux commandes.

Le jeune manager doit s’appliquer à réussir et à faire réussir son équipe en dehors des standards classiques. Il se met en risque pour y parvenir car la machine à broyer les idées neuves tourne à plein régime dans notre monde clivant. Le manager doit résister aux schémas établis qui l’emprisonnent. Il doit fournir un effort redoublé car l’entreprise attend de lui l’accomplissement de sa feuille de route, et lui, dans sa quête de nouvelles responsabilités, doit saisir toutes les opportunités pour jumper les obstacles et viser le plus haut possible.

Des forces s’opposent: celles de l’entreprise qui gère de façon conventionnelle et hiérarchisée l’ascension de ses meilleurs cadres et celles des managers ambitionnant une ascension rapide, fondée sur leur mérite réel et non sur des réflexes de classe (sociale, scolaire, familiale).

En bref:

Katniss, avec tous ceux de sa génération, doit s’engager à fond pour faire bouger les lignes d’un monde sclérosé. Il faut y croire vraiment et agir en conséquence. Toutefois, les résistances sont nombreuses, les écueils omniprésents, il faut se ménager des plans B, à activer si l’on ne parvient pas dans des délais raisonnables à inverser les polarités du monde. La vie réelle n’est pas à proprement parler un « hunger games », mais si vous relevez un nombre important de similitudes dans les personnages et l’histoire, c’est qu’elles ne sont peut-être pas totalement fortuites.

Si vous avez aimé cet article, merci de le partager.

Plus d'articles

Image d'un des posters de la série les 10 principes du colibri
2 min d'information
Solenne Romagni

Je me conforme au respect du cadre

A l’heure où l’entreprise se digitalise, où l’emploi est mobile, où le management est nomade, le cadre de référence est une forme aboutie de garantie contre l’arbitraire et sa cohorte d’injustices en tous genres.

Lire la suite
2 min d'information
Solenne Romagni

Télétravail : mode d’emploi

On a souvent rêvé de télétravailler, de cette liberté de rester au chaud chez soi, d’éviter transports, bouchons, collègues, interruptions intempestives en restant confiné à la maison. Aujourd’hui le rêve est imposé, et pas un jour par semaine non… TOUS les jours pour plusieurs semaines.

Lire la suite

Furk accompagne de manière innovante les individus, les équipes et les organismes dans leur besoin de transition organisationnelle.

Recevoir notre newsletter

Lorem et, mattis ultricies ut risus id vulputate, lectus mattis