Partager sur facebook
Partager sur linkedin

Je m’exprime avec justesse

Image d'un des posters de la série les 10 principes du colibri

De l’intensité émotive à l’expression apaisée

L’expression de son opinion est une impérieuse nécessité. Elle nécessite une forme de modération, qui permet l’échange, qui ne ferme pas la relation à l’autre, et qui met des mots justes et précis pour illustrer le plus fidèlement possible sa pensée. La justesse ne s’improvise pas. Elle requiert de l’honnêteté, de la concision, de la modération, de la proportion, de la rigueur.
Le schéma actuel plébiscite souvent les réactions à chaud, à l’emporte pièce. En un mot l’improvisation au plus près des événements l’emporte sur la démarche réfléchie, moins spectaculaire, qui ne fait pas le buzz… et qui ne se « tease pas ».

Accepter la confrontation des idées exige de la mesure

S’exprimer avec justesse s’inscrit dans une posture de vérité et d’authenticité. Ces valeurs sont relatives et se circonscrivent au cadre de l’entreprise ou de l’organisation dans lesquelles elles se déploient. Elles demeurent des jalons forts. Les adopter c’est faire le choix de l’intelligence par rapport à celui de l’ostentation et de la distance. La justesse dans l’expression crée les conditions propices au dialogue, à l’échange , à l’interaction. Elle ouvre un espace de liberté dans lequel chacun peut avancer ses arguments, défendre ses idées, ajuster son avis….cheminer dans la réalisation de son projet en acceptant le débat. Cela exige de la modération et un sens achevé de la mesure en toute chose.

Redorer le blason du débat

​Il faut apprendre ou réapprendre la rhétorique des Anciens. Cet art de l’éloquence est à nouveau plébiscité comme un moyen sûr de communiquer avec efficacité et intelligence. Il nécessite de bien préparer son argumentation, de classer ses arguments afin de leur réserver le meilleur effet, de trouver les mots justes pour les décrire, et le phrasé pour les prononcer dans le but de convaincre. L’expression avec justesse utilise toutes les clés de la persuasion: l’émotion et son registre d’empathie et de complicité. L’égal à égal dans le discours qui consiste à prendre l’autre à témoin, en utilisant son registre de pensées et d’expressions. Le raisonnement logique au terme duquel l’adhésion doit couler de source.
A l’heure de l’information hypertrophiée, il faut se garder de deux écueils: les fake news et les sophismes, formes élaborées et perverses d’affirmation où des données justes sont déformées pour donner un résultat faux qui se prétend vrai. Le sophisme est prononcé dans l’intention de tromper l’autre. Il faut le cerner et le combattre avec ses propres armes. La justesse n’exclut pas le sens de la manœuvre.

Bien sûr, sans mesure ni modération aucun débat ne peut aboutir. Aucune adhésion n’est possible sans cette phase préalable. Dès lors, l’expression juste sert le débat, rehausse l’échange, et facilite le travail de conviction.

Si vous avez aimé cet article, merci de le partager.

Plus d'articles

Dessin d'un bonhomme portant une armure, une épée et un noeud papillon
2 min d'information
Solenne Romagni

Du bienfait de l’armure dans la panoplie du manager

Le manager, dans son apprentissage du métier, va très vite découvrir les pièges , les embûches, la course aux résultats, la concurrence exacerbée. Il va devoir s’équiper en conséquence. Se former, s’entraîner à résister aux pressions multiples, il va devoir enfiler une « armure », sorte de bouclier anti stress, que lui seul est en capacité de créer. C’est du sur-mesure!!! chacun doit prendre le temps de développer des forces pour endurer critiques et stress. Armurons-nous!

Lire la suite

Furk accompagne de manière innovante les individus, les équipes et les organismes dans leur besoin de transition organisationnelle.

Recevoir notre newsletter

Lorem ut id Aenean ut vulputate, leo. fringilla
0